Neuropsychologie

La neuropsychologie a pour objectif de mettre en relation les comportements d’une personne, ses émotions, son fonctionnement cognitif et son fonctionnement cérébral afin d’essayer de comprendre pourquoi il rencontre des difficultés dans son quotidien.

Les bilans vont mettre en évidence d’éventuels altérations du fonctionnement cognitif, des points faibles et/ou des points forts notamment grâce à divers tests standardisés (qui permettent d’évaluer le QI, la mémoire, l’attention, etc.). Les résultats seront mis en relation avec le comportement de la personne pendant le bilan et les différentes données récoltées pendant le premier entretien.

Il est ainsi possible, par la suite, de proposer une prise en charge, un accompagnement et des aménagements dans le quotidien de la personne rencontrée.

Le « neuropsychologue » est un psychologue clinicien ayant une spécialisation en neuropsychologie.

Pourquoi est-il utile de consulter en neuropsychologie ?
– Pour aider au diagnostique médical.
– Pour aider la personne à comprendre son fonctionnement
– Pour aider les professionnels qui entourent le patient (psychologue, orthophoniste, psychomotricien, médecin, etc.) à orienter au mieux leurs prises en charge.

Pour quelles pathologies est-il intéressant de consulter en neuropsychologie ?
– Dans le cadre de troubles neurodéveloppementaux (Trouble de l’Attention avec ou sans Hyperactivité, Troubles de l’oppositions, Troubles du spectre autistique, Troubles des apprentissages, Troubles des acquisitions, Déficiences intellectuelles, etc.).
– Dans le cadre de troubles psychiatriques (Schizophrénie, dépression, bipolarité, addiction, etc.).
– Dans le cadre de troubles neurodégénératifs (Maladie d’Alzheimer, Démence Parkinsonienne, etc.).
– Dans le cadre d’atteintes neurologiques (Traumatismes crâniens, AVC, Tumeurs cérébrales, etc.)

Quels symptômes appellent à réaliser un bilan neuropsychologie ?
– Difficultés attentionnelles
– Difficultés de mémoire
– Difficultés d’organisation
– Difficultés dans l’acquisition de l’autonomie
– Difficultés pour s’adapter au quotidien
– Difficultés de compréhension
– Difficultés dans la gestion émotionnelle
– Difficultés dans la gestion comportementale
– Difficultés dans les relations sociales
– Etc.